L A R K H I L L

Intrigue #1 ... Douce Trahison
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des émoticones ont été ajoutés à la liste dans la catégorie Divers.
Zack Ryan Tollins nous quitte... Bonne chance à toi pour la suite !

Partagez | 
 

 Listen to the rain || « PV GLORIA »

Aller en bas 
AuteurMessage
Alexey S. Wolkoff

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 03/05/2009
Age : 26

Need More !!
Âge: 34 ans
Pouvoir: Maitrîse des ondes longitudinales.
Relations en Bref:

MessageSujet: Listen to the rain || « PV GLORIA »   Mar 5 Mai - 22:03

    Aujourd'hui.
    Il pleut, tant mieux. Moi j'aime la pluie contrairement à la plupart des autres.
    Allez, il pleut des cordes c'est un temps pour sortir en moto.
    Oui je sais, y'a un gros risque de chute et après ?
    J'en ai rien à foutre de toute façon.
    Allez hop, ni une ni deux. J'enfile une veste de cuir usé par le temps et les chutes qui font d'elle un modèle unique. Je saute dans les premières paire de chaussure à porté de mes pieds, à savoir des baskets noir qui ont elles aussi fait leur temps à en juger par leur état.
    Parfait parfait.
    Maintenant je n'ai plus qu'à sortir le monstre.
    Le monstre c'est une Daytona 675, she's beautiful.
    Après un bref regard à ma montre je me rend compte qu'il est quand même 20h53.
    Damned. Si je sors maintenant je ne rentrerais pas avant un sacré moment et demain j'ai rendez vous avec un des orphelin à 8 h.
    Bah, j'espère pour lui qu'il serra intéressant sinon je m'endormirais.
    Allez hop, on met le casque, on enclenche le contact et c'est parti pour une virée by night with the rain !


      1h30 plus tard;


    Oui je vous épargne la partie barbante qu'est ma virée bien que je suis toujours aussi fier de ma répartie concernant les chauffards du dimanche.
    Middletown est une assez belle ville dans l'ensemble.
    Horriblement banale, américaine, urbanisé, pollué, remplis d'abruti.
    Mais pas mal quand même.
    Je m'arrête devant un petit bar où les pseudo-rebelle de la vie se réunissent tout les soirs pour une réunion tupperware.
    Une foi ma moto garé j'retire mon casque.
    Il pleut encore plus fort que tout à l'heure. Je suis trempé à vrai dire et ça ne me déplait pas.
    Je regarde autours de moi pour voir tout ces gens qui courent sous leur parapluie. C'est fou, on dirais qu'ils ont peur, qu'ils se cachent, c'est vrai que la nuit qui tombent et les nuage qui déversent de l'eau sur nos tête c'est pas forcement une atmosphère qui prêtent à sourire. Mais quand même.
    Je soupire alors que j'entre dans le bar, mon casque sous le bras.

    CLING CLING.

    La cloche du dit bar sonne quand j'ouvre la porte. C'est marrant cette coutume qu'il y a de mettre une petite cloche là-haut. Peut être pour éviter que les alcolos resquilleurs partent en courant sans que le barman le remarque.
    Bref, là dans le bar, il y a une dizaine de types.
    En un regard j'analyse la moitié d'entre eux.
    J'paris que celui accoudé au bar est un habitué, il a une femme et des enfants sans doute. Un pauvre fonctionnaire qui noie sa vie dans l'alcool.
    Et le petit groupe de types qui parlent fort là bas, c'est des ouvriers. Leurs gros bras et leur bidon à bière ne ment pas.
    Cette pauvre fille là bas toute seul dans le noir, j'paris qu'elle vient de se faire larguer vu son regard vide et son massacra coulé.
    Ah bordel.
    Des pauvres gens bouffé par ce monde de merde.
    Je soupire alors que je me dirige vers le bar. Origine russe oblige je commande un vodka. Pur.
    Le barman me regarde alors que je pose mon casque sur le comptoir, rien qu'à voir son regard et son air blasé je devine qu'il n'a pas l'habitude de recevoir des types comme moi. Il doit sans doute préféré recevoir ces poivrots de tout les jours que d'illustre inconnu.
    Enfin bref, sans bronché, il me sert mon verre. Je ne le remercie même pas de toute façon, j'paye pour ça alors j'vois pas pourquoi je remercierai un type qui me fait payé 2 euros un verre alors qu'en Russie pour le même prix j'ai une bouteille.
    Ah mais pourquoi je suis venu ici –'.
    J'aime pas me mêler au autre en plus, les regards des autres ne me dérangent pas non j'en ai rien à foutre de ce qu'on peut penser de moi mais j'aime pas les entendre autours de moi. J'aime pas leurs voix, leurs odeurs, leurs apparences. J'aime rien chez les Hommes de toute façon.
    Un nouveau soupire et j'avale cul sec ma vodka.
    Le barman me lance d'ailleurs un regard sur le coup. Il attend surement que je lui demande de me recevoir la même. Sauf que c'est pas le cas.
    Je profite pour l'instant de la chaleur qui m'envahit.
    Je laisse à l'alcool tout le soin de me faire oublier le reste.
    A commencer par l'orphelinat. Depuis qu'on a fusionné avec Narcisse j'le sens mal.
    Franchement, les jeunes dit normaux vont finir par découvrir le pot aux roses.
    Et là, nous qu'est ce qu'on ferra ?
    On devra se cacher ? Se barrer ? S'écraser comme on la toujours fait ?
    Nan. Si un seul des gosses de Narcisse venait à compromettre l'avenir de Larkhill, je le tuerais de mes propres mains.
    De toute façon, on est plus fort que les hommes 'normal' .
    Même si on a plus de problème qu'eux. Enfin bref, devant l'air du barman je fini par recommandé une vodka qui cette fois-ci reste un peu devant moi.

    CLING CLING.

    Je tourne la tête vers l'entrée du bar.
    Un nouvelle cliente ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gloria E. Spencer

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 02/05/2009

Need More !!
Âge: 27 ans
Pouvoir: Capacité de prendre l'apparence de quelqu'un d'autre
Relations en Bref:

MessageSujet: Re: Listen to the rain || « PV GLORIA »   Mer 6 Mai - 14:27

    La soirée était pluvieuse, je n'aimais pas se temps, il me forçait à rester enfermée, et quand j'étais enfermée, je me mettais vite à repenser à mon passé, à toute les chose difficiles que j'avais vécue jusque là. Ce soir là, j'étais installée à l'orphelinat, au coin du feu, avec comme seuls compagnons un gros romans fantastique et une boite d'ours à la guimauve, notons que je mettrais sans aucun doute plus de temps à finir le roman, que la boite d'ours ! Tout ce qui était composé de chocolat c'était mon péché mignon, alors avec de la guimauve en plus, impossible de resister ! Heureusement pour moi, je ne prenait pas vite des kilos, et je faisais suffisament de sport pour garder la ligne, par conséquant je pouvais manger n'importe quoi et je ne prenais pas un grame, bien des filles seraient jalouse, et puis tant pis pour elle d'ailleurs.

    Il était 21 heures passées, quand je refermais mon livre, j'en étais déjà à la motié alors que je venais de le commencer, j'avais interet à vite en trouver un autre car celui là ne finirais pas la semaine, si seulement je lisais moins vite, j'économiserais pas mal d'argent ! Mais bon, il paraît que c'est bien de lire, alors autant continuer, pour une fois que je faisais quelque chose de bien ! Quoi qu'il en soit, je me levais de mon fauteil, pris ma boite d'ours, vide, afin d'allez la jeter, puis je filais prendre une bonne douche chaude, ceci fait, n'ayant pas envie de sortir, je décidais d'allez en ville, faire un tour au bar. Il fallait d'abord que je me prépare, pour commençais, je m'habillé, jean, debardeur et pull noir, voilà qui était parfait, évidemment, comme j'étais un peu bête, je pris le temps de me lisser les cheveux et de me maquiller, heureusement, mon maquillage était waterproof, la pluie n'aurait aucun effet dessus, pour se qui est du lissage, il ne servirait à rien une fois dehors !

    Je sortis quand même de l'orphelinat et me dirigeais vers le bar du coin, j'y allais assez souvent, je n'était pas alcoolique, mais j'aimais bien boir un verre ou plus, au moins une fois par semaine. Evidememnt, il pleuvé à torent, j'avais oublier ma veste, il faisait froid, enfin ce n'était pas du tout l'idéal pour sortir. Je marchais à pas préssés pour arriver le plus rapidement au bar, j'eu quand même besoin d'une vingtaine de minutes pour entrer dans le petit bar, la cloche sonna à mon arriver, et pas mal de regards se posèrent sur moi, certain rigolaient sans doute de l'état dans lequel j'étais, ceux là avait sûrement bu plusieurs verres déjà parce que je n'étais pas si comique que ça quand même, j'étais peut être trempée, des pieds jusqu'à la tête, mais il n'y avait rien de drôle non ?

    Bref, j'allais m'installé au comptoir, à côté d'un homme que j'avais l'impression d'avoir déjà vu, mais par précaution je préférais ne pas lui adresser la parole, douée comme j'étais, je m'étais sans doute trompée de personne. Je commandais une bière que le barman me servit rapidement, je le remerciais et lui adressais un sourir avant de lui donner la monnaie qu'il m'avais demander. J'entamais ma bière, plogeant une fois de plus dans mes sombres pensée que la pluie faisait ressurgir en moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexey S. Wolkoff

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 03/05/2009
Age : 26

Need More !!
Âge: 34 ans
Pouvoir: Maitrîse des ondes longitudinales.
Relations en Bref:

MessageSujet: Re: Listen to the rain || « PV GLORIA »   Jeu 7 Mai - 23:22

    La porte s'ouvre donc, sur une nouvelle cliente.
    Comme tout les clients du bar ou presque, je la regarde arriver. Pauvre femme, elle est trempée. N'a-t-elle pas remarqué qu'il pleuvait dehors ? Si, à mon avis c'est juste un oublie de manteau ou quelque chose dans le genre. Puis que je connais son visage caché derrière ces cheveux mouillé. Après tout on travaille au même endroit alors comment ne pas reconnaître quelqu'un que je croise assez souvent.
    Gwladys ? Gilbertine ? Giovanna ? Damned. J'ai oublié son nom.. Je sais que ça commence par G. Mais après... Faut pas m'en demander trop.
    Elle vient s'assoir à coter de moi. Mon regard ne l'a pas quitté. Ça m'énerve de ne pas me souvenir de son prénom. Bien entendu cela va de soi je ne vais pas lui demander. Nan, j'suis pas catalogué comme un sociopathe notoire pour du vent.
    Moi j'parle pas aux gens. Ou alors méchamment alors demander des prénoms c'pas mon genre. Nan j'suis plutôt du genre a donner des surnoms. Et pour elle se serra
    Miss G.
    Vu que je me rappelle plus du reste et que ça je ne risque pas de l'oublier je l'appellerais Miss G maintenant si toutefois je l'appelle un jour.
    Ça j'en doute.
    C'est pas ça, elle est mignonne comme tout, sans doute très gentil, aimable , sympathique et compagnie mais moi à coté je suis méchant, cynique, antipathique et tout ce qu'il y a de plus odieux. Vous comprenez ? Personnalité trop à l'opposé, elle va me détesté en moins de quelque secondes. Donc pour l'instant autant me taire.

    La demoiselle commande une bière. Le barman s'empresse d'aller lui chercher. Tiens donc, j'en connais un qui est sous le charme, ça se voit comme le nez au milieu de la figure. Regardait le quand elle lui rend la monnaie, le sourire qu'il lui lance, ah purée, pathétique. Les relations humaines sont pathétique. Y'a toujours un des deux qui souffrent dans une relation c'est métaphysique, ça nous dépasse, c'est toujours pareil. Là par exemple, notre pauvre barman est attiré par Miss G et elle je suis sur qu'elle ne l'a même pas remarqué ou qu'elle le considère juste comme le barman du coin. Pauvre homme, un déception en plus pour lui.

    Je regarde de nouveau la brune à coté de moi, elle est dans ces pensées. Dieu sait comme je hais être dérangé quand je pense, elle ça doit être la même chose. Mais je sais pas ce soir j'ai envie de faire un peu chier mon monde. Comme d'habitude dirons-nous. Et puis, elle affiche cette air triste et mélancolique que je hais tant.
    Ouais, j'aime pas les gens qui restent coincé dans leurs passé alors qu'il faut vivre à fond l'instant présent. Cela dit, effacer le passé de sa mémoire c'est dur. Mais faisable même s'il y a toujours des blessures et des changements qui resterons pour toujours. Faut savoir tourné la page.
    J'attrape mon verre de vodka en regardant Miss G. Puis je lui dit d'une voix tout ce qu'il y a de plus nonchalant et blasé.

    « Oh Miss G, au lieu de réfléchir en regardant dans le mur qui d'ailleurs ne répondra jamais à tes interrogation muette hein j'te le dis tout de suite c'est pas un mur magique. Soi utile et compatissante et dis au barman qu'il n'a aucune chance ça lui évitera de se faire des films et accessoirement de partir en dépression quand sa belle brune à la bière l'enverra paitre quand il se serra enfin décider à te parler. »

    Et hop, sur ces mots j'avale ma vodka sans autre forme de procès. Oui je sais je ne suis pas tout ce qu'il y a de plus sympathique. J'engage très mal les conversations, je n'ai aucun tact et je m'en contrefous. Quand j'ai quelque chose à dire, je le dis. C'est tout.
    Et là en l'occurrence, j'ai décider de l'ouvrir pour égayer un peu ma soirée même si j'ai bien peur que je vais me faire une nouvelle ennemie d'ici peu.
    Après tout je suis insupportable.
    En tout cas, le barman n'a pas eu l'air d'apprécier que j'apostrophe la miss de cette façon, nyah, j'lui est sans doute cassé son plan drague. Oh je serrais pas son client préféré à lui. Je sens que je vais revenir souvent ici tiens histoire de rire et de briser des histoires avant qu'elles ne se forment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Listen to the rain || « PV GLORIA »   

Revenir en haut Aller en bas
 
Listen to the rain || « PV GLORIA »
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L A R K H I L L :: M I D D L E T O W N :: 
* Centre-Ville
 :: Bar
-
Sauter vers: