L A R K H I L L

Intrigue #1 ... Douce Trahison
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des émoticones ont été ajoutés à la liste dans la catégorie Divers.
Zack Ryan Tollins nous quitte... Bonne chance à toi pour la suite !

Partagez | 
 

 Un tissu de mensonges pour Arhyla Weleste, s'il vous plait !

Aller en bas 
AuteurMessage
Arhyla Weleste

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 22/05/2009
Age : 25
Localisation : En train de piquer en cachette de la nourriture dans le frigo

Need More !!
Âge: 16 ans
Pouvoir: régulation méteorologique de la densité de poulpes roses à pois verts dans l'atmosphère en zone immédiate (je fais pleuvoir des poulpes, quoi^^)
Relations en Bref:

MessageSujet: Un tissu de mensonges pour Arhyla Weleste, s'il vous plait !   Sam 11 Juil - 11:37

26 mai 2009
De Virginie Weleste
Ma chérie,

Comment vas-tu ? Tout se passe bien dans ta nouvelle école ? Tu ne nous a pas téléphoné depuis que tu es partie et Paul et moi, nous nous sommes inquiétés. De notre côté, nous n'avons pas pu te joindre car Paul a malencontreusement jeté le papier sur lequel tu avais noté ton numéro de portable. Et, contrairement à ce que tu doit sans doute penser, il n'a pas fait exprès, c'était un accident ! Quand tu auras reçu cette lettre, appelle-nous sans attendre, s'il te plait !

La maison est vide sans toi, le silence est étrange et pesant. Paul s'est décidé à acheter un chien au chenil, un labrador, je crois, mais ce n'est pas un pur race, bien entendu. Nous l'avons appelé Tom, parce que tu rêvais de nommer ton chien comme ça quand tu étais petite, tu te souviens ? Jamais il te pourra te remplacer, mon cœur, ne t'en fait pas. Tu es irremplaçable et tu nous manques beaucoup !

Je suppose que tu t'es fait plein de nouvelles copines, comme tu sais si bien les attirer, et que tu n'as plus beaucoup de temps à consacrer à tes vieux parents. Ce n'est pas grave, je comprends tout à fait, ma puce, moi aussi j'étais jeune. Mais j'aimerais que tu me raconte à quoi ressemble une école d'enfants aux pouvoirs surnaturels. Je me doute qu'elle ne ressemble pas à celles des dessins animés et autres films fantastiques tels que X-men, Supernatural...

Je t'embrasse très très fort, ma chérie, ainsi que Paul.
Avec tout notre coeur.

Virginie.

Arhyla replia la lettre et se recula sur le banc en regardant le ciel. Elle était dans le parc de Larkhill et était presque toute seule, mis à part trois adolescents assis dans l'herbe en train de discuter à une vingtaine de mètres d'elle. Elle pouvait entendre quelques bribes de conversation de là où elle était et savait qu'ils parlaient de voitures, mais cela ne l'intéressait pas. Ce qui l'intéressait, c'était le tissu de mensonges qu'elle venait de lire.

*De 1 : Je suis sûre que Paul a jeté volontairement mon numéro de portable et qu'il ne s'inquiète pas le moins du monde pour moi. De 2 : Et si ! Le chien Tom est certainement là pour me remplacer. De 3 : Tu ne m'as jamais comprise, Virginie. Jamais. Et tu n'as pas envie de commencer maintenant. De 4 : Tu parles, que vous m'aimez ! Vous m'aimiez sans doute au début, quand vous n'aviez pas remarqué que j'étais différente. Après, je vous ai fait trop peur... Et c'est pour ça que je suis dans un orphelinat, maintenant.*

Arhyla se rappela les jours heureux de sont enfance insouciante, notamment la fois où elle avait joué au frizbee avec Paul et Virginie, un samedi matin ensoleillé du mois de mai. Faire la même chose maintenant était devenu parfaitement inenvisageable. Ce changement de comportement était sans doute dû à la fois où elle s'était amusée, un soir d'Halloween, à faire pleuvoir des poulpes sur eux et dans leurs assiettes, lorsqu'elle avait douze ans. Elle l'avait déjà fait auparavant, mais involontairement, uniquement lorsqu'elle était en colère. Là, elle était tout à fait consciente de son geste, c'était de la méchanceté gratuite Si elle avait su ce que cette action allait changer, elle aurait continué toute sa vie à cacher son don à son entourage et à vivre une vie normale avec ses amis... Quoique, se connaissant bien, si elle n'avait pas subi la réaction négative de ses parents face à son pouvoir, elle aurait certainement montré ses capacités à ses meilleurs amis qui, eux, en auraient parlé à leurs parents, à à leurs connaissances... Et le secret se serait propagé... Finalement, était-ce si mal d'atterrir ici, dans un orphelinat où tout le monde est comme elle (enfin, presque tout le monde...) ? Impossible à dire, mais toujours est-il que sa vie à Larkhill n'était pas si mal... Elle commençait à se faire des amis intéressants (cf : Rydie qui souffre le martyre dans le sujet Une petite nouvelle aux cheveux verts à Larkhill^^).

Qu'allait-elle faire ? Allait-elle répondre à sa mère et lui redonner son numéro ? Ou faire comme si elle n'avait jamais reçu cette lettre ? Elle ferma les yeux et pinça les lèvres. Pendant quelques secondes, elle ne bougea pas d'un millimètre puis, d'un geste brusque, elle déchira la feuille de papier et la jeta dans la poubelle qui était à côté d'elle. Aléa jacta est. Le sort en est jeté. Ils ne s'en porteront que mieux, et elle aussi.

*Une chose au moins est vraie : je n'ai pas beaucoup de temps à consacrer à mes vieux parents.*

Tranquillement, elle se leva, les mains dans les poches, et remonta l'allée jusqu'au hall de Larkhill, ses cheveux verts dénoués flottant dans le vent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un tissu de mensonges pour Arhyla Weleste, s'il vous plait !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L A R K H I L L :: M I D D L E T O W N :: 
* Communication
 :: Lettres
-
Sauter vers: