L A R K H I L L

Intrigue #1 ... Douce Trahison
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Des émoticones ont été ajoutés à la liste dans la catégorie Divers.
Zack Ryan Tollins nous quitte... Bonne chance à toi pour la suite !

Partagez | 
 

 Encore quelqu'un, tiens donc ! {{ WALTER }}

Aller en bas 
AuteurMessage
Rosemary V. D. Brükken
    ♠ { I'm A Lethal G!rl

♠ { I'm A Lethal G!rl
avatar

Messages : 501
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 25

Need More !!
Âge: 16 ans
Pouvoir: Variation du rythme moléculaire
Relations en Bref:

MessageSujet: Encore quelqu'un, tiens donc ! {{ WALTER }}   Sam 9 Mai - 14:13

    Ce n'était pas avec joie que Rosemary descendait au sous-sol. Elle n'aimait pas vraiment ce niveau, non pas parce que si on la trouvait ici elle se ferait remonter les bretelles, ni parce que l'endroit et quasi totalement plongé dans le noir, éclairé seulement de balises sortie de secours, en fait, il n'y avait pas vraiment d'explication rationnelle à ce fait. Cependant, pour être tranquille, elle n'avait pas le choix. En effet, elle avait essayé le parc, mais trop visible. Le grenier, pas si extra le plancher qui craque à chaque pas que vous faites. Le toit, un virus transgénique - Ryde XD - l'empêche d'y être tranquille. Il y a bien le bâtiment annexe, mais il faisait assez frais le soir alors elle préférait venir ici. La plus grande difficulté de cette expédition était de traverser le hall sans se faire voir par les surveillants aux aguets. Il y en avait qui passaient telles des sentinelles, mais il y en avait toujours un, assit sur une chaise disposée contre un mur. Il lisait toujours un catalogue ou son journal avec un café à la main histoire de ne pas s'endormir, mais il était près à vous bondir dessus au moindre bruit de respiration. Son pouvoir était la téléportation. En une fraction de seconde il pouvait se trouver derrière vous !

    Heureux sont donc les orphelins ayant le don d'invisibilité, d'illusion ou encore de variation moléculaire... Elle était sûrement la seule à avoir ce don de figer les personnes de cette manière mais il devait bien y en avoir un ou deux qui avaient la capacité de faire s'arrêter le temps ou les mouvements de quelqu'un. En tout cas, elle ne se priva pas de son don et concentra son esprit sur l'arrêt des cellules constituant le surveillant. Une fois que l'homme fut figé, elle put passer silencieusement sans se faire prendre. Elle ouvrit la porte de l'escalier qui menait au sous-sol puis l'entre-ferma, abaissant la poignée, elle réactiva les molécules du surveillant en ferma très discrètement la porte. Après quoi, elle descendit à pas de velours jusqu'à ce trouver dans le long couloir. Directement à droite se trouvait la réserve et à gauche, un peu plus loin, on trouvait, sur le mur d'en face, la cave. Mais ce n'était pas là les directions que Rosemary désirait prendre. Elle continua de marcher dans le couloir aux murs gris foncés. Enfin je ne sais pas vraiment de quelle couleur était les murs car dans la pénombre, les nuances étaient difficile à cerner. Mais il paraissait tout de même ainsi. Bref, la jeune fille marcha encore quelques mètres et sa curiosité ne fut pas vaine. En effet, alors que depuis les portes de la réserve et de la cave on voyait ce fond de couloir comme une impasse, il y avait une continuité. Le couloir était plus fin et le sol était un peu en pente.

    En poursuivant cette direction, elle arriva à plusieurs portes. Elle en passa deux puis ouvrit la troisième. C'était une porte tout aussi normale que peut l'être une porte de sous-sol. Un bois usé, sans peinture, une poignée cassée et un trou de serrure totalement vide, comme si la pièce n'était pas terminée. Lorsqu'elle ouvrit cette porte, un grincement se fit entendre. Elle continua d'ouvrir la porte et vit que c'était plus un débarras qu'autre chose. Des tables à l'endroit, à l'envers, des chaises à trois pieds, des draps posés sur des objets qui n'avaient sûrement jamais servis et un plancher peu fiable. Ce serait un endroit parfait pour noyer sa solitude ! Encore faut-il que Ryde n'ait pas mit de mouchard dans sa veste sinon il débarquerais sans peine et la chasserait encore de cet endroit. Bien que contrairement au toit elle ne risquait pas de tomber de quatre étages cette fois-ci... Elle alla s'asseoir en marchant lentement dans la pièce sur le sol, adossée à un mur. Elle sorti de sa poche son lecteur de musique puis disposa ses écouteurs dans ses oreilles avant de lancer l'appareil. Le son était très faible, mais suffisait. Cela lui permettait de voyager dans ses pensées sans pour autant être influencée par le son qui émanait des oreillettes. Après une bonne demi-heure de tranquillité, à son plus grand désarroi, elle vit quelqu'un ouvrir la porte. Et merde... Elle ne pourrait donc jamais être seule ?

_________________
[list]Égaré en chemin I'm lost
Tu verras le pire I'm lost
Pour trouver le sud I'm lost
Sans perdre le nord I'm lost
I'm Lost but I'm not stranded yet...
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larkhill2.forumactif.com
Walter L. Sullivan

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 05/05/2009

Need More !!
Âge: 17ans
Pouvoir: téléportation
Relations en Bref:

MessageSujet: Re: Encore quelqu'un, tiens donc ! {{ WALTER }}   Mar 12 Mai - 9:51

Walt avait passé la journée à se promener...seul. Il n'était pas d'humeur pour parler, ou rigoler. Son père avait bien essayé de lui changer les idées en voulant l'emmener à la pêche. Mais cette idée ne l'avais pas vraiment enchanté. Il avait donc décidé de trainer partout et voir si il ne trouverait pas de nouveaux endroit simpa. Au bout de trente minutes d'érance il en eu marre et décida de rentrer faire une sièste, mais il eu une bien meilleur idée...

- Mais bien sur je vais aller voir les sous-sols. se dis-t-il à lui meme


Après un sourire ravageur il entreprit de rejoindre son but. Sa ne lui pris pas ennormément de temps...surtout quand on peut ce téléporter. Il arriva dans un grand couloir pas très illuminé il faut bien l'avouer.

-Bon gauche ou droite?

Il ferma les yeux et ce téléporta de nouveaux. Mais se n'était pas vraiment l'endroit idéal. Il fesait très noir et Walt ne fut pas très rassuré.


-Y a que moi pour réussir à me téléporter dans des endroits pas possible.

Il entreprit de ce téléporter de nouveau, mais le fait d'avoir un peu peur ne l'aida pas vraiment et il dut continuer son chemin à pied comme n'importe qui. Au bout de 15minutes il commança à voir de la lumière. Il se retrouva dans un couloir qui ne lui sembla pas si mal. Il le suiva et il se retrouva devant une porte qu'il déçida d'ouvrire et qu'elle fut s'a surprise..

-Rosemary?


Il sourit...c'était plus fort que lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosemary V. D. Brükken
    ♠ { I'm A Lethal G!rl

♠ { I'm A Lethal G!rl
avatar

Messages : 501
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 25

Need More !!
Âge: 16 ans
Pouvoir: Variation du rythme moléculaire
Relations en Bref:

MessageSujet: Re: Encore quelqu'un, tiens donc ! {{ WALTER }}   Ven 15 Mai - 22:10

    Cela faisait bien beaucoup de temps entre deux rencontres. Depuis une semaine, il y eut une pénurie de présence de ce cher Walter. Elle ne s'en inquiétait pas plus que cela, en apparence. Pensant juste qu'il avait d'autres choses à faire plutôt que de rester enfermé dans cet orphelinat. Bien sûr, à partir de seize ans, les jeunes avaient la possibilité d'aller en ville avec l'accord d'un éducateur, cependant, ce n'était pas de cela qu'il bénéficiait. Non, le jeune homme avait été adopté par le directeur, Fredrich Parkman. Beaucoup l'avait d'ailleurs jalousé à cet effet car il pouvait quitter l'orphelinat. Et puis cette envie n'avait fait que s'accroître avec l'arrivée des orphelins de Narcisse ! Bien qu'il avait décidé de rester à l'orphelinat pour des raisons qui échappaient à Rosemary, lorsqu'il était chez son père, il pouvait utiliser son pouvoir à tout va ! Vous me direz, la présence d'êtres normaux ne change en rien le fait qu'il se téléportera toujours pour se déplacer entre deux couloirs isolés, mais c'était le principe, un principe dont beaucoup de personnes aimeraient bénéficier ici...

    Notre jeune fille n'en était pas jalouse. Elle se moquait bien de pouvoir ou non utiliser son pouvoir sans que les autres ne doivent s'en apercevoir, car qui que ce soit qui soit à côté d'elle, elle fera toujours tout pour éviter de les utiliser. En fait, ce n'est pas tant le fait que son don soit dangereux qui l'empêche de l'utiliser, mais plus le fait qu'ils sont très liés à ses émotions et que si elle n'est pas énervée, par exemple, elle pourrait avoir beaucoup moins de précision dans sa cible. Que ce soit pour faire exploser ou figer. La maîtrise du rythme des molécules semblait être un pouvoir simple à contrôler. On cligne des yeux, on fige ou on fait exploser, cependant, c'est bien plus compliqué que cela et plus épuisant aussi ! Mais ces facteurs devenaient des évidences avec le temps. Car au final, elle s'y était faite à l'idée qu'à un moment ou un autre elle puisse tout irradier autour d'elle. Cela pouvait être frustrant pour son entourage mais pas pour elle. Après avoir tué son père de cette façon, peu de choses lui semblaient dangereuses en somme...

    - Rosemary ? Dit le jeune homme qui venait d'entrer. Elle aurait put dire son prénom à lui aussi mais cela aurait trop fait le cliché du film américain...
    - Tu restes une semaine à l'écart de tout et finalement tu décides de te balader un beau soir dans les sous-sols ? Demanda-t-elle sans vraiment attendre de réponse.

    Ils jouaient un peu au chat et à la souris, mais c'était une vision tout à fait différente de la relation qu'elle entretenait avec Ryde. En fait, Walter, elle savait qu'au fond elle l'appréciait et qu'elle ne pardonnerait pas à ceux qui lui feraient du mal. Mais peu de gens veulent lui faire du mal... Non pas parce que son pouvoir est la téléportation et que c'est toujours utile, ni non plus parce qu'il est le fils du directeur, mais simplement que ce n'était pas vraiment un garçon à embrouilles ou si il en avait, il les réglaient vite fait bien fait. Ce n'était pas le genre à se laisser marcher sur les pieds mais qui gardait toujours le cœur sur la main. C'était un caractère plutôt éloigné de Rosemary, c'est pourquoi, au début, ils ne s'entendaient pas. Il faut dire qu'elle n'était pas très diplomate... A son arrivée, c'était la première personne qu'elle rencontrait vraiment. Il lui avait fait preuve de gentillesse et elle l'avait remballé comme un moins que rien. Mais alors que toute personne normale se serait dit qu'elle n'en valait donc pas la peine, il avait persisté dans sa gentillesse et bien qu'il lui rendait beaucoup de ses pics, il savait que petit à petit, elle l'appréciait de plus en plus. Et elle aussi elle s'en rendait compte, même si elle ne le lui laissait pas paraître. Cependant, en outre que son père soit télépathe, certains signes ne trompent pas et il est fort probable qu'il ait deviné que son obstination avait fait d'eux de vrais amis.

_________________
[list]Égaré en chemin I'm lost
Tu verras le pire I'm lost
Pour trouver le sud I'm lost
Sans perdre le nord I'm lost
I'm Lost but I'm not stranded yet...
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larkhill2.forumactif.com
Walter L. Sullivan

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 05/05/2009

Need More !!
Âge: 17ans
Pouvoir: téléportation
Relations en Bref:

MessageSujet: Re: Encore quelqu'un, tiens donc ! {{ WALTER }}   Sam 16 Mai - 14:38

En me baladant je m'attendais à tout...tout sauf à tomber sur Rosemary. Je ne l'avais pas vu depuis 1semaine car j'étais pas mal occupé...bon okay je l'évité. Mais c'est pas facile de croiser tout les jours la fille qu'on aime et qui on passant n'est pas au courant. Depuis plusieurs jours je me pose cette question...devrais-je lui avouer mes sentiments pour elle? Risquer de la perdre? Je ne pense pas être pret pour sa.


-J'étais pas à l'écart j'était...occupé.

Je répondis sur un ton boudeur qui me fis sourire.

Je me mis à la regarder. Elle n'avait pas changer...bien sur les gens ne changent pas en une semaine crétin! Je m'assis parterre à coté d'elle et joua avec ma manche.

-Alors quoi de neuf?

Je lui fis un petit sourire en esperant qu'elle accepte mes excuses silencieuse. Je me mis à jouer avec ma manche tout en réfléchissant à la possiblité de tout lui dire. Je trouvais de bon pretext à lui dire puis la minute d'après d'autre qui disait le contraire. J'était décidement totalement perdu. Lui dire, ne pas le faire? Avoir une chance de vivre quelques choses avec elle ou me faire jeter comme une vieille chausette?Pouquoi l'amour est aussi compliqué? C'est totalement bête. Sa devrai être la chose la plus simple au monde mais non...c'est l'enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosemary V. D. Brükken
    ♠ { I'm A Lethal G!rl

♠ { I'm A Lethal G!rl
avatar

Messages : 501
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 25

Need More !!
Âge: 16 ans
Pouvoir: Variation du rythme moléculaire
Relations en Bref:

MessageSujet: Re: Encore quelqu'un, tiens donc ! {{ WALTER }}   Sam 16 Mai - 19:36

    - J'étais pas à l'écart j'étais... Occupé, dit-il en réponse à la demande que lui avait adressé Rosemary.
    - Je vois, elle ne voyait rien du tout...

    Pour tout dire, elle s'en moquait... En fait non, loin de là, c'était ce qu'elle voulait faire croire, qu'elle n'en avait rien à faire, cependant, cela l'intriguait. Le voir était devenu une habitude. Elle ne s'énervait même plus lorsqu'il venait la sortir de son lit quand elle faisait la grasse matinée parce que durant la nuit elle n'avait pas été capable de fermer les yeux une seule fois. Cette vague de tolérance, elle faisait tout pour se dire que ce n'était que pitié envers ce jeune homme, mais dans le fond, elle devinait qu'il ne la laissait pas indifférente. Pourquoi ? Après tout, il n'était pas si intelligent, ni si extraordinairement original. Beaucoup de garçons avaient un caractère bien plus appréciable selon Mary. Elle ne voyait pas vraiment ce qu'elle faisait avec lui, il était comme les autres... Bon, sa gentillesse débordante envers elle, sa façon de voir les choses, même son physique étaient des points positifs, mais la jeune fille ne voyait rien de spécial en lui qui pourrait la faire diverger de ses sentiments.

    Beaucoup en on fait les frais, Rosemary n'est pas la meilleure des amies. Elle n'est ni compatissante, ni gentille, ni indulgente. Dés que quelque chose ne va pas, elle met au courant les personnes concernées directement, jouant la franchise quelques en soient les conséquences. Elle détestait faire traîner les choses et tourner autour du pot. Ce n'est pas quelqu'un vers qui les gens vont, pourtant, Walter lui a fait confiance dés le début. Elle ne comprendra jamais cela, bien que la réponse était évidente. Tout le monde - ou presque - qui était autour du jeune homme ou d'elle savait que quelque chose se préparait. Cela pouvait se concrétiser, mais dans l'histoire, la seule personne vraiment concernée n'est pas fichue d'ouvrir les yeux d'un autre point de vue. Mary a toujours vu tout les sentiments positifs comme des pertes de temps. Ils engrangeaient souvent leurs opposés. ressentir quelque chose pour quelqu'un, c'était se risquer à souffrir si un jour la perte de cette personne venait. A voir le côté appréciable, on aura au moins vécut quelque chose de bien... Mais le bien, le mal, puis le bien et re le mal, ce n'était pas quelque chose qui enchantait Rosemary qui préférait de loin ne pas avoir de bien ni de mal. Vivre une vie d'une neutralité déconcertante, c'est pour elle la seule chose de bien à faire.

    - Alors quoi de neuf ? Demanda Walter une fois assit à côté d'elle.
    - Rien. Elle quitta le point devant elle qu'elle regardait pour observer un instant le jeune homme qui se trouvait à ses côtés. Et toi ?

    Ce n'était pas qu'elle n'avait rien à lui dire, elle aurait aimé lui parler de pleins de choses, contrairement à d'autres qu'elle aurait put avoir en face d'elle. Walter n'était pas quelqu'un de qui elle se cachait, elle ne voulait pas avoir de secrets pour lui, cependant, elle n'avait ni la force morale ni les mots pour lui dire ce qui la chagrinait, ce qu'elle attendait, ce qu'elle avait put faire, apprécier ou non. Ce n'était pas courant que Rosemary veuille une relation normale avec un tiers. Non, il n'était pas un tiers, il était Walter Lewis, jeune homme qu'elle appréciait, mais contre son gré, il semblait qu'elle l'appréciait plus qu'elle ne le pensait. Encore fallait-il qu'elle puisse discerner les sentiments qu'elle voulait éprouver de ce qu'elle éprouvait réellement... Cela pouvait paraître idiot écrit comme ça, mais il devait la comprendre. Même si elle ne lui avait jamais rien dit à ce sujet, il devait bien deviner qu'elle n'avait pas reçut d'amour avant et qu'elle en souffrait maintenant.

_________________
[list]Égaré en chemin I'm lost
Tu verras le pire I'm lost
Pour trouver le sud I'm lost
Sans perdre le nord I'm lost
I'm Lost but I'm not stranded yet...
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larkhill2.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Encore quelqu'un, tiens donc ! {{ WALTER }}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Encore quelqu'un, tiens donc ! {{ WALTER }}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L A R K H I L L :: L A R K H I L L - Intérieur :: 
* Sous-Sols
 :: Salles abandonnées
-
Sauter vers: